venizy.fr
venizy.fr
venizy.fr
venizy.fr

Les voeux du maire 2017

 

Mesdames et Messieurs mes collègues Maires

Mesdames et Messieurs les Présidents des Associations

Mesdames, Messieurs les représentants de la Brigade de Gendarmerie de St Florentin

Monsieur le Commandant du CPI

Monsieur le Curé

Mesdames et Messieurs les Adjoints et Conseillers Municipaux

Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs,

 

 INTRODUCTION :

2016 une année bien compliquée…

Voici le décor :

Des attentats islamistes en France, à Nice en particulier, un couple de policiers massacré devant leur enfant de 3 ans et un prêtre assassiné pendant son office.

A l’international :

La guerre en Syrie avec la destruction d’Alep par une coalition étrange et improbable composée de Russes, de Turcs et d’Iraniens, la guerre en Irak avec la reprise de Mossoul où nos forces sont engagées.

Une élection et un référendum surprise qui nous donnent un Président américain milliardaire élu par les classes moyennes paupérisées par la mondialisation, un BREXIT britannique gagné grâce aux propos mensongers de ces contempteurs de l’Europe que sont ce bouffon de Johnson et ce triste Faragh et pour finir, un coup d’état avorté en Turquie.

En France : une gauche en déliquescence qui se cherche avec un parti socialiste en voie d’extinction, une droite qui tente, par des valeurs catholiques affichées, de reconquérir le pouvoir et un parti populiste bleu marine embusqué et prêt à capturer cette proie qu’est la présidence de la République.

Au dessus des partis traditionnels, un jeune homme, beau comme un personnage de Balzac, tente de sublimer le clivage droite/gauche dans un discours atypique et risque de créer la surprise. En contrepoint, des insoumis qui ne désespèrent pas de faire entendre leur voix dans cette cacophonie électorale.

 

Un climat peu clément avec un printemps pourri qui donnera des récoltes insuffisantes à nos paysans, et des inondations locales catastrophiques.

Bref, on pourrait, après une telle description, s’inquiéter de notre avenir et pourtant la vie continue à Venizy malgré les incertitudes du moment, sans faiblir, je l’espère, quant aux tâches que nous nous sommes assignées.

 

Voici maintenant deux ans et demi que ce conseil municipal travaille pour vous servir.

Notre engagement est toujours le même, celui de servir les intérêts de notre commune en la préparant à aborder l’avenir dans de bonnes conditions.

 

Le bilan de 2016

L’assainissement collectif :

Ce vaste chantier commencé en juin 2015 et qui devrait se terminer en juin 2017, n’est pas une mince affaire. Quelques chiffres :

Pour la partie publique, qui concerne le réseau et les stations de relevage, nous avons investi

3 100 000 € HT et pour la partie privée,

950 000 € HT,  soit au total  un investissement de

4 050 000 €.

Nous sommes aidés par l’Etat à hauteur de

149 000 €, par le département à hauteur de 120 000 € et par l’Agence de l’eau à hauteur de 880 000 €, soit au total : 1 149 000 € pour la partie publique,

et 950 000 € pour la partie privée.

Au total : 2 099 000 €

Ce fut un chantier difficile pour l’entreprise Rougeot, qui dut reprendre beaucoup de malfaçons, ce qui explique par contrecoup, le désordre causé dans notre village. La réception se conclut ces jours-ci. L’entretien du réseau et de la station de relevage sera confié normalement à l’entreprise VEOLIA.

Attendu depuis des décennies, cet assainissement, voté par la précédente municipalité et réalisé par notre équipe, est bien le témoin de la continuité  d’une politique au service du bien commun.

 

Pour la partie privée, nous avons réalisé 168 branchements sur les 327 prévus, soit 51,3% ; le chantier devrait se terminer fin juillet. Les 2 entreprises Schmit et Fortini, contrôlées par le Maître d’œuvre, Monsieur Moulinier du Cabinet Sage, sont appréciées pour la qualité de leur travail. Je vous rappelle que le coût de ces branchements est intégralement pris en charge par la Municipalité grâce aux subventions de l’Agence de l’Eau.

Je tiens particulièrement à remercier notre deuxième adjoint, Jean Pierre Gallois qui m’accompagne dans toutes les réunions et m’aide à régler les différents problèmes qui surgissent ici et là. Cet immense travail, chronophage, nous a causé beaucoup de soucis de trésorerie. En effet le décalage entre le paiement des factures et le virement des subventions, nous oblige à suivre jour après jour l’évolution du compte. J’ai dû provoquer une rencontre au plus haut niveau avec le Directeur de l’Agence de l’Eau qui a entendu notre message ; à ce jour la situation est redevenue normale, il nous reste à percevoir le solde des subventions et de l’emprunt à taux zéro quand j’aurai signé la réception définitive du chantier.

 

Vigie Pirate :

Suite à la vague d’attentats, la préfecture nous a demandé de sécuriser l’école et ses abords. Cette sécurisation s’inscrit dans le plan  « Vigie pirate » et pour y répondre, nous avons changé toutes les serrures de l’école, fermé par une grille monumentale, les escaliers supérieurs de la cour,  posé des potelets sur les trottoirs et redessiné la rue des Forges pour élargir les trottoirs et éviter le stationnement devant l’école. Je sais, cette question a causé quelques polémiques, mais la sécurité de nos enfants n’est pas négociable.

Le coût de ces travaux est de l’ordre de 59 900 € dont 45 000 € ont été payés par la CCSB. C’est l’occasion de  remercier son Président, Thierry Corniot, de son soutien dans cette réalisation. L’Etat versera une subvention de 60% sur les

14 900 € restants, soit 8 940 €. Le coût réel sera donc de 5 960 € pour la Commune.

Les conditions sont maintenant requises pour organiser des manœuvres de mise en sécurité, de rassemblement et de dispersion en cas d’intrusion. Madame Françoise Bassi et son équipe enseignante ont commencé ce travail avec le soutien de la gendarmerie. Je tiens à les remercier pour leur engagement à mettre en application et à faire respecter ces consignes qui devraient normalement protéger nos enfants. Mais ne rêvons pas, la sécurité absolue n’existe pas, et ce que nous avons fait avec les enseignants et leur directrice, nous permettra seulement d’anticiper, de réagir dans l’ordre et de parer à une situation extraordinaire. Nous avons bien changé d’époque et désormais, notre quotidien est d’être en état de vigilance.

 

Le Cirque :

Quel beau moment que cette rencontre avec le cirque « STAR ».

Franck Blanchard, notre troisième adjoint, a conclu avec Madame Bassi un accord permettant d’installer pendant une semaine le cirque « Star », qui a été l’occasion pour les enfants d’apprendre les arts du cirque. Je dois vous dire que j’ai apprécié les 2 soirées de spectacle, celle des professionnels et celle des enfants. Tout Venizy applaudissait aux performances acrobatiques de nos jeunes élèves sous le regard bienveillant de leur maître ou maîtresse et de leur famille. Durant une tempête inattendue pour la saison, nous étions tous confinés sous ce chapiteau, participant à cette ambiance surréaliste qui enthousiasmait les cœurs. Oui, ce fut vraiment un beau moment de joie collective.

 

Les bois :

Nous avons terminé les travaux de plantation des parcelles 48 et 49 pour un montant de 21 300 € subventionnés par le Conseil Régional et l’Europe à hauteur de 15 000 € et la régénération des parcelles 40 et 41.

La forêt est notre seule richesse, elle rapporte en moyenne 70 500 € par an pour un coût d’exploitation de 20 000 €, mais on peut faire mieux.

Avec Thierry Bruggeman, notre premier adjoint, nous avons étudié comment mieux exploiter les coupes  nécessaires à l’entretien des forêts ainsi que les têtes de chêne qui souvent, pourrissent sur place. En effet, nous chaufferons désormais la mairie, les écoles, les logements de l’ancien presbytère ainsi que notre salle polyvalente appelée désormais « Maison de la Culture » par des chaudières fonctionnant au bois déchiqueté. Je reviendrai tout à l’heure sur la rentabilité de cette opération. Avec la commission des bois, et je remercie au passage ses participants qui nous éclairent par leurs connaissances et leur expérience, j’ai retenu les possibilités importantes et pérennes de la production annuelle de bois prêt au broyage. C’est pourquoi, le conseil a décidé à l’unanimité, de me suivre dans la réalisation de la transition énergétique ; c’est un domaine complexe qui demande beaucoup de réflexion, d’analyse et d’engagement. Je tiens à remercier mes chers collègues de m’avoir soutenu sans faillir.

 

Les 2 projets :

Le premier projet concerne la chaufferie à bois déchiqueté qui chauffera la mairie, les écoles, les logements du presbytère ainsi que le bar « le  PeBrock ». Une régie thermique permettant de facturer les Kilowatts sera signée entre la municipalité et le gérant du « PeBrock ».

Le coût d’investissement est de 386 000 € TTC subventionné par la DETR, la Région et l’Europe à hauteur de 277 000 €, soit un autofinancement de 109 000 € qui sera couvert par un emprunt à la Caisse des Dépôts et Consignation de 110 000 € sur 15 ans à 0,98 %, soit une annuité de 7 900 € par an. L’objectif est bien de chauffer les bâtiments communaux avec le bois notre forêt. Nous dépensons bon an, mal an, 15 000 € de fioul ; le coût des annuités d’emprunt couvrant ces travaux plus le coût du bois déchiqueté sera de l’ordre de 9 850 € par an, soit une économie de 5 150 € /an.

 

Le deuxième projet concerne la rénovation de la salle polyvalente.

Le coût d’investissement est de 296 000 € TTC subventionné par la DETR, le Conseil Départemental, le Conseil Régional à hauteur de 148 000 €, soit un autofinancement de 148 000 € qui sera couvert par un emprunt de 34 000 € à taux zéro et de 110 000 € à 1,32 % sur 20 ans.

La consommation électrique chauffage est de

7 500 € par an et le coût du bois et des annuités sera de l’ordre de 11 130 €,  soit un coût d’exploitation négatif de -3 630 €.

Ce surcoût d’exploitation s’explique par le fait que j’ai rajouté des travaux d’isolation, d’électricité et de changement de baies vitrées, mais si je fais la somme des 2 investissements :

 

Avant Fioul + élec.     =15 000 +  7 500 = 22 500 €

Après Bois + annuité  =  9 850 +11 130 = 20 980 €

 

Nous réalisons une économie de 1 520 € sur le budget annuel.

Vous voyez qu’il est intéressant d’investir par les temps qui courent : il y a beaucoup de subventions disponibles et de l’argent pas cher, c’est une situation qui risque de changer.

 

Nos difficultés :

Si je vous assène tous ces chiffres difficiles à retenir, c’est pour vous sensibiliser sur l’importance du partenariat avec l’Etat via la DETR, l’Europe avec le FEDER, le Conseil Régional et le Conseil Départemental ainsi que la Communauté de Communes et l’Agence de l’Eau ; sans le soutien de ces organismes, il ne serait pas possible de réaliser les investissements nécessaires pour moderniser notre commune. Mais que de difficultés à dialoguer avec ces instances et on peut parfois être découragé par la complexité des documents à remplir : vive la simplification administrative ! Pour ceux qui auraient des doutes sur l’Europe, je tiens à dire que les chiffres prouvent que c’est l’organisme qui aide le plus les collectivités ; il me semble important de dire solennellement  que, sans l’Europe, beaucoup de projets n’auraient plus lieu. Avis aux amateurs de partis anti-européens …

 

L’Ad’AP l’Agenda d’Accessibilité Programmé :

La loi du 11 février 2005 pour l’égalité des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées a prévu la mise en accessibilité généralisée de la France, visant ainsi la participation sociale, culturelle et professionnelle de tous.

A ce titre, tous les Etablissements Recevant du Public qu’on appelle ERP, devaient être aux normes avant le 1er janvier 2015. Depuis cette date, afin de poursuivre l’adaptation de notre société pour améliorer le cadre de vie de nos concitoyens, les propriétaires et gestionnaires d’ERP bénéficient du dispositif d’Agenda d’Accessibilité Programmé Ad’AP,       introduit par l’ordonnance du 26 septembre 2014. Son objectif est de faciliter la poursuite des travaux de mises aux normes avec une sécurité juridique. 

L’Ad’AP a pour effet de suspendre le risque juridique qui punit d’une amende pénale de

45 000 € (portée à 225 000 € pour une personne morale) tout responsable qui n’aurait pas respecté ces obligations d’accessibilité.

Pour analyser la situation, nous avons mutualisé avec plusieurs communes, la recherche d’un bureau d’études.  Je tiens à remercier le pilote de cette mutualisation en la personne de M Jacky Joussot, Maire du Mont Saint-Sulpice.

Le bureau d’études s’appelle CITAE. Tous les bâtiments ERP de Venizy ont été analysés, cela va de la mairie, des écoles, de l’église, des 2 cimetières, de la Maison de la Culture …

En tout 17 bâtiments et lieux concernés, coût de la mise aux normes : 115 570 € HT après dérogation car le devis initial était de 327 000 €. Le tout sans subvention !!

 

Nous avons demandé à l’Etat un étalement sur 6 ans, cela a été refusé. Je dois donc remettre ma copie d’ici 2 mois pour éviter les amendes annoncées. J’ai confié ce dossier important à votre conseillère Stéphanie Desprêts assistée de Thierry Bruggeman. Leur travail consistera à redéfinir un plan de vol cohérent en fonction de nos moyens budgétaires. Je peux compter sur leur engagement et leur compétence.

 

Les Fourneaux :

La mise aux normes du bâtiment communal a été valorisée à hauteur de 34 690 €. Cet investissement nécessaire pour accueillir du public, (je rappelle que ce bâtiment « ancienne école », sert de 2e bureau de vote), est disproportionné pour l’usage qui en est fait. D’autre part, la cantine de l’école est concernée aussi par cette mise aux normes à hauteur de 43 100 €.

Ces 2 sommes conjuguées, l’une pour un bâtiment qui sert uniquement pour des élections, et l’autre pour un bâtiment trop petit et peu pratique pour la cantine scolaire, nous incitent à vendre le bâtiment des Fourneaux pour réinvestir dans un nouveau lieu que nous possédons au 14 rue des Forges.

Monsieur Blanchard notre troisième adjoint a pour mission de construire un projet global qui permettrait à la commune de Venizy d’avoir une cantine et des salles communales à proximité de l’école mairie, dignes de ce nom. Nous avons déjà un pré projet étudié par le CAUE 89.

Nous avons pris soin d’organiser une réunion publique avec les habitants des Fourneaux et du Montelard. Malgré les souvenirs des Anciens, la nostalgie d’un temps où ce bâtiment servait d’école, l’utilité d’un logement qui est vide de locataires actuellement, l’assemblée a raisonnablement accepté le sort de ce bâtiment qui est mis en vente pour une valeur estimée par les domaines à 150 000 €.

Votre conseiller Stéphane Rollet est chargé de mettre en vente ce bien sur internet, une page spéciale a été créée sur le site de la commune.

 

Le réseau d’eau potable :

Début 2016 un diagnostic d’eau potable a été signé avec la société PMH pour la recherche de fuites. Nous nous sommes associés avec Champlost et je remercie Jean Louis Queret d’en être le maître d’ouvrage principal.

Je vous rappelle que nous enregistrons chaque année une perte d’eau de 80 000 m3. La première étape a consisté à mettre sur plan le réseau avec tous les branchements, la deuxième étape, à mesurer les débits de chaque secteur, la troisième étape, à rechercher les fuites. Cette phase devrait commencer début février. Dès que les fuites seront localisées, nous interviendrons. La dernière phase consiste en un plan de rénovation sur 5 ans.

Les nouvelles dispositions de l’Agence l’Eau nous permettent d’espérer une subvention de 50 % sur le montant des travaux.

Il y aura encore beaucoup d’interventions sur le réseau d’eau malgré les désagréments que cela cause. Nous en sommes désolés, mais notre intérêt bien compris est de colmater ces fuites qui coûtent bon an, mal an, 5 000 € au budget de la commune, sans compter le gâchis en eau potable que cela représente.

Tous les compteurs de Venizy, Vigny, Cuchot et celui de la canalisation principale des Fourneaux ont été changés. C’est l’occasion de remercier la municipalité de Saint Florentin et particulièrement son technicien Monsieur Christian Imberti de nous accompagner dans la réalisation de ces travaux. En général la collaboration avec Saint Florentin se passe toujours très bien pour le réseau d’eau, sa chloration et l’assainissement. J’ai toujours trouvé un partenaire à notre écoute et prêt à partager la charge financière. Je remercie Monsieur Yves Delot, Maire de Saint Florentin d’entretenir avec nous des relations loyales et positives.

 

Le CCAS :

J’ai confié à Danielle Charton quatrième adjointe, ce poste hautement délicat.

J’apprécie sa compétence et sa disponibilité pour accompagner les personnes en difficulté.

Grâce au CCAS nous avons aidé des foyers à payer leur branchement sur le réseau collectif. Toutes les décisions concernant ces personnes sont prises collectivement au sein du CCAS, c’est l’occasion de remercier les bénévoles qui en font partie.

Quand une personne est en difficulté, il est important pour elle d’avoir une écoute attentive et constructive. Danielle Charton a la connaissance et la compétence pour monter des dossiers ou pour accompagner ces personnes à la Croix Rouge, par exemple. Bref je suis bien aidé dans ce domaine qui touche à la misère humaine et qui demande de la compassion mais aussi du courage.

 

Site Internet :

J’ai dit la dernière fois que le conseil municipal avait la chance d’avoir des informaticiens.

Le site de Venizy a été rénové par Guy Piquet. Il est animé par Stéphane Rollet qui, le soir après son travail, écrit les nouvelles et les renseignements utiles. Ce site est un outil de communication étonnant puisqu’il y a plus de 10000 visites par mois. J’encourage Stéphane à poursuivre son travail.

Merci aussi à Véronique Moulin pour le flash info et le bulletin municipal.

 

L’antenne GSM :

Le 24 février 2016, Thierry Bruggeman, Jean-Pierre Gallois, David Alrivie et moi-même, sommes allés à Paris au Ministère des Finances rencontrer Monsieur Macron, qui était à l’époque Ministre du Numérique.

Nous faisons partie des 220 communes déclarées zone blanche et à ce titre, nous avons obtenu la construction d’une antenne financée par l’Etat qui recevra les antennes des différents opérateurs Orange, SFR , Free, …

Je remercie Jean-Pierre Charlois de nous avoir vendu à l’€uro symbolique le terrain qui accueillera cette antenne. Il s’agit d’un terrain de 200 m2 qui se situe au dessus du nouveau cimetière.  Le bourg et tous les hameaux seront désormais couverts par la téléphonie mobile. Cette installation sera opérationnelle au deuxième trimestre 2017.

 

L’impôt communal :

J’ai confié à Franck Willfart une mission particulière et délicate.

Analyser rue par rue pour toute la commune, la classification de la taxe d’habitation et de la taxe foncière, selon le protocole de 1972.

Mon intention est de faire en sorte qu’il y ait une égalité de tous devant l’impôt, ce qui n’est pas toujours le cas. Il y aura désormais 4 réunions par an de la commission idoine animée par Franck Wilfart. Cela devrait à terme régler les inégalités et générer de la recette sans augmenter le pourcentage d’imposition.

Je sais, c’est une tâche ingrate et peut être impopulaire, mais il y a rien de pire pour une démocratie que de maintenir des inégalités devant l’impôt. Je suis sûr que vous me comprendrez.

 

Le personnel communal :

Le Personnel  de voirie :

Patrice Lettelier nous quittera en avril 2017 pour une retraite bien méritée. Je tiens particulièrement à le remercier de sa loyauté à mon égard, il a réalisé sous ma direction tous les objectifs que je lui ai assignés. C’est lui qui a changé tous les compteurs de la commune, ce travail est très important car il permettra de facturer, grâce à ces nouveaux compteurs équipés d’un émetteur, 4 rôles d’eau par an. Réparties en 4 fois, vos factures seront plus faciles à digérer et cela permettra de vérifier s’il y a une fuite chez vous.

Je ne compte pas remplacer le poste de Monsieur Letellier pour réduire notre voilure, mais nous embaucherons pour la période de mars à septembre une personne responsable des espaces verts.

Le fleurissement de Venizy est géré par l’association « Venizy Flore ». Avec son expert Monsieur Jean Pierre Thomas, nous avons élaboré un emploi du temps permettant de couvrir efficacement les besoins de notre commune concernant la taille, la tonte, le binage … En fait un emploi saisonnier suffira à couvrir nos besoins. La personne est sélectionnée.

Je remercie Claude Desprets et son incomparable compagnon Jean Marie Fassier malgré son caractère bougon, d’être fidèles à leur poste. J’apprécie beaucoup leur sens du service public lorsqu’ils sont, par exemple, un vendredi soir à 22h dans un trou en train de colmater une fuite. Jamais ils ne se plaignent des conditions parfois difficiles dans lesquelles ils travaillent.

Claude a même travaillé toute une nuit à rechercher des fuites, à finir sa nuit dans son bureau et repartir comme si de rien n’était à son travail quotidien. Bravo !

 

Le personnel d’animation :

Pour l’école nous avons dû renforcer notre équipe. En effet nous avons 75 élèves inscrits à la cantine, ce qui nécessite 2 services. Pour surveiller la récréation et participer au service repas nous avons embauché Camille Quéhen.

Nous avons débuté la rentrée avec quelques difficultés. Monsieur Franck Blanchard et moi-même, veillons à ce que chacun trouve sa place. Franck élabore les programmes qui animeront les NAP dont le taux de participation est de 97% et gratuit  pour les enfants. Je tiens à le remercier pour sa disponibilité, sa gentillesse et sa compétence pour gérer ce domaine délicat que sont l’éducation et l’encadrement de la jeunesse.

Je remercie toute l’équipe qui accompagne nos enfants au NAP d’être vigilante quant à la sécurité et de jouer le jeu pour animer intelligemment ces heures consacrées à leur éveil. J’ai nommé Valérie Escach, Corinne Millot, Véronique Bernard, Ilda Sao Bento, Sylvie Rousseau, Marie Claude Lallement et Camille Quéhen.

 

Le personnel administratif :

Nous avons la chance d’avoir 2 personnes de qualité.

Jessica Oudin a le rôle délicat de RH et de contrôleuse du budget. Sa connaissance des procédures administratives et financières est un atout précieux pour la bonne conduite de nos affaires ; elle n’hésite pas à interrompre ses vacances, à faire des heures supplémentaires pour régler des problèmes qui ont trait au budget, à la trésorerie ou tout simplement à la vacance du service administratif. Je la dérange souvent même quand elle travaille à la mairie de Butteaux chez notre ami Michel Fourrey. Bref c’est une personne de qualité qui, je l’espère, continuera longtemps à travailler chez nous.

Pour finir, je donne un satisfecit à Manuela Coton qui est la mémoire vivante de Venizy. D’humeur égale, travailleuse infatigable, toujours disponible, c’est une secrétaire de mairie idéale.

Elle participe à tous les conseils, surveille les procédures et règle délicatement les différents problèmes qu’elle rencontre, je tiens particulièrement à la remercier.

 

Les Pompiers :

Le corps des pompiers de Venizy est une institution qui mérite toute notre attention.

En accord avec son chef, le sergent Arnaud Coquard, nous avons orienté leur action vers un service à la personne en les dotant d’un matériel adéquat. Leur formation, leur expérience et leur dévouement sont un gage de sécurité pour notre commune. Nous avons intégré deux jeunes volontaires Hugo Alphonse et Louis Anceret qui représentent la relève. Je souhaite qu’ils persévèrent dans leur choix. Lors de nos entretiens en présence du Sergent Arnaud Coquart, j’ai retenu leur motivation pour le service à la personne, le goût de la discipline et la conviction que le corps des pompiers peut répondre à cette soif d’idéal. Dans ce monde qui perd peu à peu ses repères, ces deux jeunes sont des exemples pour leurs camarades.

Mais il ne faut pas oublier les moyens : le sergent Arnaud Coquart et son adjoint Xavier Debreuve sont allés chercher du côté de Lyon leur nouvelle moto pompe. J’ai bien sûr, donné mon feu vert pour cet investissement, il faudra à terme réfléchir à changer le camion qui commence à donner des signes de faiblesse.

Lorsque je passe en revue lors des commémorations du 8 mai et du 11 novembre, nos chers pompiers au garde à vous, c’est la république pacifiste et au service de l’autre que je salue ;

Nous sommes fiers de vous.

 

LES ASSOCIATIONS

Il me reste maintenant à évoquer le travail des associations qui participent à la qualité de la vie de notre commune.

 

Le Foyer rural :

 « Le Foyer rural » sous la présidence d’Evelyne Wilfart  a organisé la soirée de la finale de coupe d’Europe et je dois dire qu’il y avait de l’ambiance. Notre communauté portugaise de Venizy a de quoi être fière de la victoire de son équipe.

Le Foyer rural anime toutes les fêtes populaires et je retiendrai particulièrement, celle du 14 juillet qui permet à tous les habitants de Venizy de se rencontrer, de jouer et de boire un coup à la santé de la République.

Encore bravo pour votre dynamisme.

 

Venizy Flore :

Sous la direction de sa Présidente Mireille Petit, « Venizy Flore » a fleuri Venizy comme jamais, malgré les travaux d’assainissement.

C’est pour cette raison, comme je l’ai dit plus haut que nous embaucherons une personne qui sera responsable des espaces verts. C’est un travail de spécialiste, et je compte sur la compétence de Jean Pierre Thomas, passionné de plantes et de fleurs, pour conseiller cet employé.

Jean Pierre et Gaby Thomas, Sylvie Grupe, Michèle Taquet, Jean Disson, Claude Huguenin ainsi que Monsieur Gérard participent bénévolement aux plantations, arrosage et animations autour des tailles, greffes et expositions, soyez remerciés de votre passion et dévouement à fleurir notre commune.

 

Les Amis du Clocher et du Patrimoine :

Sous la houlette de Danielle Charton et de Jean Pierre Gallois, un très gros travail de restauration des lavoirs et de la mare du château de Véron a été réalisé cet été.

Il y a dans cette association, une personne qui donne beaucoup et de sa personne et de son temps, je veux nommer Bernard Grupe. Artisan maçon de son état, il nous conseille judicieusement dans les différentes tâches que nous devons accomplir pour restaurer un mur, réparer une toiture et aménager un espace.

Plusieurs samedis, nous nous sommes retrouvés avec lui pour nettoyer les lavoirs, aménager un chemin d’accès, créer une passerelle, le tout dans la bonne humeur avec des personnes de Venizy et Cuchot. Je pense à la famille Damey, à Alain Thérial et à Bernard Porez ainsi qu’à Michel Fréchin. Cela me confirme que c’était le bon choix de réanimer voir de créer ces associations. Grâce à leurs actions, les gens se rencontrent et participent à la vie du village.

L’activité de cette association s’est terminée en beauté avec un Noël enchanté à Notre Dame de Venizy.

Ce concert a été soutenu par plusieurs mécènes de notre commune et la recette servira aux futurs travaux de l’association.

 

Mais il y a aussi des initiatives privées, comme celle qui a regroupé les gens de Vigny autour de leur lavoir. Stéphane Rollet, Maxime Dupont et Frédéric Charlois ont passé plusieurs week ends à restaurer ce magnifique lavoir. Soyez en remerciés.

 

Les autres :

Je remercie aussi les autres associations qui animent notre commune ;

Le sympathique Club de la troisième Jeunesse,

présidé par Mesdames Jacqueline Florin et Boulinguez,

La relaxation, avec Leslie Parthiot,

Et enfin nos artificiers qui enflamment le ciel, la nuit du 14 juillet avec talent. Chacun a pu apprécier la créativité, voire le côté artistique du dernier feu d’artifice.

Michel Imbert, Claude Baudot et Bernard Grupe sont de vrais artistes que je salue avec admiration.

 

Autres actions :

Il y a dans cette commune des tâches plus discrètes mais néanmoins nécessaires.

Nous avons créé avec beaucoup de difficultés une association dénommée « Les Chats Veniziens ». Je dis avec difficulté, car il y a eu beaucoup d’appelés mais peu d’élus. Nous avons malgré tout, créé une chatterie qui sera terminée au printemps et qui a le mérite d’exister.

Je rappelle que la loi concernant la population féline nous oblige à la protéger, à la contrôler et à réguler sa croissance démographique par des campagnes de stérilisation.

Nous avons une convention avec 30 millions d’amis qui nous permet de satisfaire ces critères. Je remercie Norbert Gomez, Ariane Veilande, Mireille Petit ainsi que Rachel Rouger de nous accompagner dans ces opérations hautement polémiques.

 

La loi NOTRe.

Je suis sûr que la plupart des personnes ici présentes, ignorent cette loi pourtant fondamentale pour l’avenir de notre commune.

L’acronyme NOTRe signifie «  Nouvelle Organisation Territoriale de la République ».

Une nouvelle région est née, elle s’appelle « Bourgogne Franche-Comté ».

Le 18 janvier 2017,  une nouvelle Communauté de communes sera créée avec l’élection de son président. Elle est la fusion de la Communauté de communes du Florentinois et la Communauté de communes de Brienon Seignelay et s’appellera désormais Communauté de communes du Serein et de l’Armance.

Je déplore personnellement que cette fusion soit imposée par l’Etat 3 ans avant la fin de la mandature des élus.

Car les présidents et les vices présidents qui ont été élus, l’ont été pour 6 ans et non 3 ans.

Cela veut dire que demain un des deux Présidents sera exclu. Ce qui sera le cas puisque les 2 sortants se présentent. Il y a un troisième candidat en lice mais cela ne change pas le problème.

Puisque nous sommes obligés de nous réunir sans plus tarder, je fais un vœu pour que la raison et l’intérêt général conduisent les protagonistes à se respecter quelque soit le verdict.

Il n’y a pas de diarchie possible dans notre république, mais le caractère exceptionnel et transitoire de cette nouvelle Communauté de communes invite le gagnant, non à partager le pouvoir car il n’y aura qu’un seul Président, mais à tenir compte du perdant et de son histoire avec sa communauté. Une relégation serait perçue comme une humiliation.

N’oublions pas que nous sommes des humains passionnés, engagés et sensibles à cette situation que personne n’a voulue.

Que la raison dirige nos actions pour que cette nouvelle communauté de communes soit un atout pour Venizy dans la paix des esprits et des cœurs.

 

CONCLUSION

Pour finir, j’ai une pensée pour tous ceux qui sont en difficulté à cause du chômage, ceux qui souffrent dans leur corps et ceux qui nous ont quittés. 7 personnes sont décédées en 2016 à Venizy.

Qu’elles reposent en paix.

Mais nous avons eu la joie d’accueillir 9 naissances (4 filles et 5 garçons).

Il me reste maintenant à vous souhaiter, en mon nom et au nom du Conseil Municipal, tous mes meilleurs vœux de santé et de bonheur pour 2017.

 

Vive Venizy,

Vive la France.

 

LE MOT DU MAIRE 2015

 

LES VOEUX DU MAIRE 2016

LES VOEUX DU MAIRE 2015

 

INAUGURATION DE L’ASSAINISSEMENT DE VENIZY 29 MAI 2015

 

 

 

Mairie de VENIZY - 18 rue des forges 89210 - Canton de Brienon - Yonne - Creation PARTENAIRE INFORMATIQUE - Motorisation CLE DE SITE

8
 ok
Inscription à la newsletter : 
 ok

       Bienvenue sur le site de la

Commune de Venizy dans l'Yonne

 

             03.86.35.09.76

Blason VENIZY

Commune de Vénizy dans l'Yonne

venizy.fr
venizy.fr
venizy.fr
venizy.fr
venizy.fr
venizy.fr
venizy.fr
venizy.fr
venizy.fr
venizy.fr
venizy.fr
venizy.fr
venizy.fr
venizy.fr
venizy.fr
venizy.fr
venizy.fr
venizy.fr
venizy.fr
venizy.fr
venizy.fr
venizy.fr
venizy.fr
venizy.fr
venizy.fr
venizy.fr
venizy.fr
venizy.fr
venizy.fr
venizy.fr
venizy.fr
venizy.fr
venizy.fr
venizy.fr
venizy.fr
venizy.fr
venizy.fr
venizy.fr

Octobre 2018
L M M J V S D
01 02 03 04 05 06 07
08 09 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31
imprimer cette page